Pour moi, imbattable: infos, conseils et offres sur MyBonviva
MyBonviva a tout pour rendre la banque plus accessible et la vie plus belle: thèmes d’actualité, histoires passionnantes, dernières tendances, conseils, avantages, offres exclusives et primes – tout a été réuni pour vous.

  • Redécouvrir – un espace pour les innovations hivernales

  • Un week-end entre amies à Berne

  • Se débarrasser du surplus

  • Les plus belles villes de Suisse en hiver

Service des clés trouvées Bonviva

Quand on cherche, on trouve. Grâce au service des clés trouvées Bonviva.

Gratuit pour les clients Bonviva: grâce au porte-clés Bonviva, les clés perdues retrouvent le chemin de la maison. La personne qui les trouve les dépose dans une boîte aux lettres. Une fois réceptionnées de façon anonyme au Credit Suisse, le propriétaire est identifié sur la base de la gravure sur le porte-clés et le trousseau lui est envoyé.

Les thèmes qui touchent le Credit Suisse

Contributions choisis de l’univers du Credit Suisse, pour vous.

  • Économie

    Global Wealth Report: première année sans croissance de la richesse mondiale

    Comment la richesse mondiale évolue-t-elle? Une chose est certaine: les Suisses sont onze fois plus riches que la moyenne mondiale.

    show more / less of expandable content

    À travers son Global Wealth Report, le Credit Suisse Research Institute publie régulièrement les résultats d’une enquête mondiale sur l’évolution de la richesse dans plus de 200 pays.

    Après des années de croissance, la richesse mondiale reste, pour la première fois depuis 2008, inchangée par rapport à l’année précédente. Les Suisses sont onze fois plus riches que la moyenne mondiale et les 10% de personnes les plus riches possèdent 89% des actifs mondiaux.

    Vous retrouverez ces chiffres et d’autres informations intéressantes dans le nouveau Global Wealth Report du Credit Suisse Research Institute.

    Global Wealth Report: ses principales conclusions résumées pour vous par nos experts.

  • Société

    Baromètre des préoccupations: l’optimisme grandit, les préoccupations principales demeurent

    Selon le Baromètre des préoccupations 2016, l’optimisme grandit en Suisse; la confiance dans les responsables politiques et l’administration augmente; le chômage, les étrangers et la prévoyance vieillesse restent parmi les préoccupations principales de la population, mais ont perdu en importance.

    show more / less of expandable content

    Quelles sont les principales préoccupations des Suisses? Et qu’en est-il de la confiance qu’ils accordent aux acteurs de la politique, de l’économie et de la société? Autant de questions auxquelles le Credit Suisse s’emploie à répondre dans son Baromètre des préoccupations et son Baromètre de l’identité annuels.

    Les résultats montrent que la tendance s’est inversée et que l’opinion publique gagne en optimisme. Les Suisses gardent les mêmes préoccupations principales que l’an passé, mais le caractère menaçant de ces dernières diminue. Ainsi, seuls 45% des personnes interrogées considèrent le chômage comme leur préoccupation principale, contre 56% et 63% respectivement les deux années précédentes.

    La confiance dans les institutions est élevée. 60% des Suisses affirment que les bonnes décisions sont prises en matière politique comme économique.

    Nous avons résumé pour vous les principaux résultats du Baromètre des préoccupations 2016 que vous trouverez ici.

  • Technologie

    Essor de la voiture électrique: hausse de la demande de ressources naturelles

    Le marché de la voiture électrique est en plein essor. Cette tendance est également synonyme d’une demande accrue de ressources naturelles comme le lithium, le cobalt ou le graphite.

    show more / less of expandable content

    Au cours des cinq prochaines années, la demande de véhicules électriques et de systèmes de stockage d’énergie devrait croître en moyenne de 10 à 20% par an. La baisse du coût des batteries, le durcissement des normes en matière d’émissions et les mesures incitatives mises en œuvre par les autorités soutiennent cette tendance.

    Les nouvelles technologies de batteries conduisent à un accroissement de la demande de ressources naturelles, et notamment de lithium, de cobalt, de graphite, de nickel, d’aluminium et de cuivre.

    Découvrez dans notre article «À qui profite l’essor des véhicules électriques?» quelles sont les retombées de ce phénomène et pourquoi les batteries sont actuellement en plein essor.